Chercher
Français
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Others
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Others
Titre
Transcription
À suivre
 

Les trois types de Maîtres, partie 1/5

2024-05-07
Lecture Language:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Autrefois, les Maîtres étaient très sélectifs, très stricts dans le choix des disciples. Ils testaient beaucoup les disciples, leur faisant faire beaucoup de travail ou toutes sortes de choses. Même à notre époque, il y avait un Maître – Maître Hsuan Hua – dans la Cité des Dix mille Bouddhas en Californie. Un disciple voulait Le suivre, devenir Son moine ou peut-être Son proche disciple. Il a supplié le Maître de l’accepter. Alors le Maître a craché immédiatement par terre, et lui a demandé : « OK, lèche-le. Lèche-le d’abord. » Et le disciple l’a fait. Il a donc été accepté.

Merveilleux vœux à vous tous, parce que vous êtes beaux, vous êtes les enfants de Dieu. C’est formidable que vous soyez les enfants de Dieu, le Très-Haut. Soyez reconnaissants, ayez de la gratitude, soyez fiers, soyez heureux, sentez-vous privilégiés.

Nous avons beaucoup de travail à faire dans ce monde, en tant qu’enfants de Dieu. Pas seulement des privilèges, mais nous avons aussi un devoir. Un devoir noble, un pouvoir élevé, l’aspiration la plus haute, car tous les êtres sur cette planète et dans l’ensemble des univers sont nos frères et sœurs, nos mères et nos pères, nos parents et nos amis – aujourd’hui ou dans le passé, ou/et dans l’avenir également. Ce que nous faisons pour les aider n’est donc qu’une obligation tout à fait normale. Nous devrions être heureux, honorés et reconnaissants de pouvoir le faire. Néanmoins, je tiens à vous remercier, vous tous qui avez été impliqués dans la tâche de sauver ce monde et d’aider les âmes à s’élever ou à se libérer. Qu’il s’agisse d’une petite action ou d’une plus grande, ou même simplement d’un esprit de soutien pour tout ce que vous voyez comme de bonnes actions et de nobles efforts pour aider autrui de quelque manière que ce soit.

Et si vous croyez en l’un de vos Enseignants, de vos Maîtres, s’il vous plaît aimez-Les, respectez-Les, soutenez- Les et soyez vraiment, vraiment gentils avec Eux, autant que vous le pouvez. Au moins dans vos pensées, dans votre esprit, ou cela se traduira aussi dans vos actions, pour aider votre Enseignant ou votre Maître dans Sa noble tâche.

Il existe trois types de Maîtres. Le premier type est celui qui peut vous aider et vous bénir, spirituellement. Ainsi, cette bénédiction influencera grandement votre vie quotidienne, stimulera votre intelligence, vous aidera dans la gestion de vos finances, dans l’amélioration de vos relations, et vous aidera de bien des façons dont vous n’avez même pas idée. Soyez donc reconnaissant si vous croyez vraiment en ce Maître et s’Il/Elle vous aide vraiment d’une manière ou d’une autre. Que vous le sachiez ou même pour beaucoup d’entre vous, que vous ne le sachiez pas, vous devez soutenir ce Maître, au moins dans votre cœur.

Un vrai Maître ne vous demande rien, ne prend même pas ce que vous Lui donnez. Au contraire, ce Maître vous donnera plutôt ce qu’Il/Elle a, ou ce dont vous avez besoin. Si le Maître le peut, Il/Elle le fera de tout cœur, avec tout l’Amour, les Bénédictions et les bons souhaits. C’est le type [de Maître] numéro un.

Le type numéro deux est celui qui ne vous donne rien de bon, seulement un mauvais karma et une mauvaise rétribution. Toute personne à qui vous pensez à ce moment-là, son karma viendra à vous, un peu ou beaucoup. Tout dépend à quel point vous pensez à eux, et pendant combien de temps. Et quiconque vous aimez vous enverra du karma. Vous devrez partager automatiquement le mauvais karma qu’ils ont, lourd ou léger. Et même celui ou celle que vous détestez, partagera aussi son karma avec vous. Faites donc très attention à ce que vous pensez, à qui vous aimez et à qui vous vous associez. Même dans la vie mondaine, les gens disent que vous êtes ce que sont vos amis. Vous savez, c’est un dicton célèbre. Il dit : « Dis-moi qui sont tes amis, et je saurai qui tu es. » C’est ce qu’on appelle le karma. La loi naturelle du karma est ainsi faite.

Même notre amour, ou notre haine, ou notre bonne ou mauvaise énergie affectera aussi l’environnement, ou affectera ceux que nous croisons. Dans le livre de Paramahansa Yogananda, il est mentionné qu’une personne aux États-Unis, en Californie, est spécialisée dans la plantation de roses. Ses roses n’avaient pas d’épines et elles poussaient magnifiquement, merveilleusement bien, plus que beaucoup d’autres roses dans le monde. Il leur parlait. Il les aimait. Il leur disait : « Vous n’avez pas besoin d’épines. Je vous protégerai. » Ça s’est vraiment passé comme ça. C’est vraiment arrivé, comme dans le livre.

Certaines personnes, lorsque vous les rencontrez pour la première fois, vous avez déjà une très mauvaise impression, avant même qu’elles n’ouvrent la bouche pour parler ou qu’elles ne vous regardent. Et d’autres personnes, quand vous les rencontrez même pour la première fois, vous ne les connaissez pas, mais vous vous sentez bien, à l’aise, et vous ressentez de la gentillesse de leur part.

La plupart des gens dans le monde aiment les animaux-personnes. Lorsqu’ils les voient, ils les aiment vraiment. Même le chien- ou le chat-personne du voisin, ils peuvent le serrer dans leurs bras ou lui dire des choses gentilles. Parce que la plupart des gens dans ce monde, les vrais humains, ont de l’amour dans leur cœur. Ils sont simplement trop occupés pour le reconnaître et pour exercer cet amour. C’est une chose pitoyable.

C’est pourquoi, chaque jour, je demande à notre équipe de mettre des choses sur Supreme Master TV pour rappeler aux gens d’aimer Dieu, d’aimer les autres – humains et animaux-personnes. Parce que cet amour vous stimulera, vous sortira du karma mondain et des mauvaises influences qui vous entourent. Aimer Dieu est ce qu’il y a de mieux. Même si vous ne pouvez pas voir Dieu parce que vous ne pratiquez pas la méditation et que vous ne mangez pas végan – faites-le quand même, merci – si vous vous souvenez de Dieu, vous avez au moins des Bénédictions dans une certaine mesure, même si vous ne le savez pas.

Et si vous aimez un Maître, quel qu’il soit – il n’est pas nécessaire que ce soit moi. Je ne peux pas vous forcer à m’aimer. Vous aimez qui vous voulez et vous le faites de tout cœur. Mais assurez-vous que ce Maître/Enseignant est vraiment digne de votre amour. Sinon, s’il/elle a de mauvaises intentions, un mauvais mobile, s’il/elle n’est pas digne de son titre de Maître, vous aurez de gros soucis parce qu’il/elle vous donnera un mauvais karma au lieu d’une bénédiction.

Maintenant, priez Dieu pour que vous rencontriez un bon Maître, une bonne personne en qui vous pouvez avoir confiance et pouvez aimer. Car faire confiance à ce Maître, aimer ce Maître est vraiment, immensément bon pour vous. Ça vous aidera spirituellement. Ça vous aidera à élever votre âme. Ça vous aidera d’une manière dont vous ne pouvez même pas rêver. Parce que la personne que vous aimez vous donnera ce qu’elle a. Si Elle ou Il est un vrai Maître, Il/Elle vous donnera la Bénédiction et la Grâce de Dieu, parce que ce vrai Maître est connecté à Dieu et se trouve à un niveau de conscience élevé. Les personnes qui se trouvent à un niveau de conscience élevé sont Pures, ont des Bénédictions, ont toutes les bonnes choses pour Elles-Mêmes. Elles peuvent donc vous bénir ; Elles peuvent les partager avec vous.

La personne que vous aimez vous donnera ce qu’elle a. Souvenez-vous de cela. Bénédictions ou karma. Les bénédictions, bon pour vous ; le karma, mauvais pour vous. Certaines personnes de niveau élevé, mais non choisies comme Maître, peuvent aussi vous aider, vous bénir dans une certaine mesure. Pas autant que le Maître peut donner parce que le Maître a le Pouvoir provenant directement de Dieu, cet immense Mérite. Et s’Il/Elle vous en donne une partie, c’est déjà beaucoup. Mais les personnes nobles normales n’ont pas beaucoup de pouvoir. Elles en ont juste assez pour être une personne noble et pour vivre confortablement, ou pour faire tout ce qu’elles ont à faire dans ce monde. Mais elles n’ont pas tout cet immense Pouvoir qui leur vient directement de Dieu. Elles n’en ont qu’une petite partie.

C’est pourquoi certains « Maîtres », qui ont également été des Maîtres dans le passé, dans notre histoire, présentement ou dans le futur, n’acceptent pas beaucoup de disciples. Autrefois, les Maîtres étaient très sélectifs, très stricts dans le choix des disciples. Ils testaient beaucoup les disciples, leur faisant faire beaucoup de travail ou toutes sortes de choses. Même à notre époque, il y avait un Maître – Maître Hsuan Hua – dans la Cité des Dix mille Bouddhas en Californie. Un disciple voulait Le suivre, devenir Son moine ou peut-être Son proche disciple. Il a supplié le Maître de l’accepter. Alors le Maître a craché immédiatement par terre, et lui a demandé : « OK, lèche-le. Lèche-le d’abord. » Et le disciple l’a fait. Il a donc été accepté.

Et bien d’autres choses encore. J’ai rencontré l’une de Ses disciples, une nonne disciple. Elle a renoncé à sa vie de nonne par la suite et a épousé quelqu’un. Lorsqu’elle était avec moi, elle m’a dit beaucoup de choses que si vous êtes à un niveau inférieur ou dans une conscience inférieure, vous n’accepteriez pas ça de Sa part en tant que Maître. Mais Il était à un haut niveau de conscience. Il était au Cinquième Niveau de conscience, digne d’être un Maître, l’un des Maîtres. Il a fait des choses telles que les gens n’auraient pas pensé qu’il était un Maître ; par exemple, Il jurait comme un charretier. Je ne veux pas répéter ce qu’elle m’a dit. Et puis Il n’était pas toujours très gentil avec Ses moines, Ses nonnes, Ses disciples ou Ses partisans. Non pas qu’Il fut mauvais à l’intérieur. Je vous le dis, Il n’était que le reflet de Ses mauvais disciples. C’est là tout le problème. Un autre moine m’a dit que Maître Hsuan Hua ne donnait que 1 USD (un dollar) d’allocation pour la nourriture de chaque moine ou nonne de son temple ! Et ils ne pouvaient prendre qu’un seul repas par jour !

Lorsque vous vous mêlez à de mauvaises personnes, leurs mauvaises énergies s’infiltrent dans votre être et puis vous devenez cette personne. Plus ou moins, cela dépend de votre degré de connexion avec eux. Et si vous êtes avec une grande multitude, bien sûr, le karma est encore plus lourd. Et il pourrait même vous tuer, vous rendre malade ou faire que vous soyez persécuté comme la plupart des Maîtres l’ont été dans Leur vie et au cours des derniers jours de Leur vie. Cela ne s’est jamais bien passé. Le véritable Maître n’a jamais été très bien accepté dans ce monde. Plus les gens Les suivent, plus le risque de danger et d’ennuis dans la vie augmente pour les Maîtres. Lisez l’histoire et vous me comprendrez.

Les Maîtres, les vrais Maîtres, les plus Élevés, peuvent aussi avoir plusieurs corps, pour s’occuper des affaires du monde et aider le monde de différentes manières. Pas seulement d’apparences spirituelles ou en tant que Maîtres spirituels, mais aussi de personnes de la classe mondaine, comme un roi, une reine, une princesse, un prince, un président, un Premier ministre, un ministre, et toutes sortes d’autres choses, même dans un statut inférieur de la société. Ce n’est pas seulement ce que je dis. J’ai réalisé tout cela moi-même, bien sûr. C’est une réalisation personnelle. Bien des choses que je vous ai dites, pour la plupart, sont des réalisations personnelles. Ce n’est pas à cause d’un livre ou d’un sutra.

Mais si vous vous souvenez de l’histoire de la Bodhisattva Quan Yin, il est dit que la Bodhisattva Quan Yin, le Saint Bodhisattva, S’est manifestée Elle/Lui-même à Son époque. À l’époque où la Boddhisattva était en vie, Elle S’est manifestée sous toutes sortes de formes. Elle S’est même manifestée sous la forme d’une jeune vierge ou d’un jeune homme vierge pour aider quiconque a besoin d’Elle/Lui dans ce type de situation. Ainsi, vous ne savez jamais qui vous rencontrerez dans la vie. Priez toujours pour que la personne que vous rencontrez soit pure, ou au moins que vous soyez protégés. Comptez sur le pouvoir de Protection de Dieu. Comptez sur l’Amour Protecteur de votre véritable Maître, et vous serez alors en sécurité dans ce monde, de sorte que tout grand désastre deviendra plus petit et que chaque petit désastre deviendra nul. Souvenez-vous toujours de votre Maître, que vous trouvez digne de confiance, et qui vous aiderait – sans aucun doute. Surtout dans le domaine spirituel.

Photo Caption: Un accueil chaleureux à votre porte.

Télécharger la photo   

Regarder la suite
Toutes les parties  (1/5)
1
2024-05-07
8939 Vues
2
2024-05-08
5500 Vues
3
2024-05-09
4781 Vues
4
2024-05-10
4533 Vues
5
2024-05-11
3953 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Prompt
OK
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android