Chercher
Français
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Others
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Others
Titre
Transcription
À suivre
 

Les bienfaits de la méditation et de la prière selon la science, partie 1/2

2023-01-04
Langue:English
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite
En période d’incertitude et de stress, de plus en plus de personnes se sont tournées vers la méditation et la prière pour rétablir leur équilibre émotionnel ou se connecter à Dieu. Une enquête de 2017 montre que le pourcentage d’adultes américains qui pratiquaient la pleine conscience, la méditation basée sur des mantras et la méditation spirituelle a triplé entre 2012 et 2017, passant de 4 % à plus de 14 %. La moitié des citoyens américains ont prié pendant la pandémie de Covid au cours des trois dernières années, et le monde a aussi prié pour le peuple ukrainien (ureignian) depuis le début de l’invasion russe.

Malgré leur longue histoire, la méditation et la prière n’ont commencé à faire l’objet d’études scientifiques qu’au cours des dernières décennies. De nombreuses études ont vu le jour dans les domaines de la psychologie, de la médecine comportementale et des neurosciences, attestant des bienfaits visibles de la méditation et la pratique de la pleine conscience. Les thérapies psychologiques et comportementales identifient rapidement l’efficacité de la méditation et de la pleine conscience : la méditation permet de diminuer le stress, d’améliorer la concentration, de réduire les symptômes de la dépression et de l’anxiété, d’atténuer la douleur et l’insomnie, et de générer un sentiment de bonheur.

La méditation modifie le cerveau, et les prières aussi. Des preuves solides montrent que la prière diminue l’anxiété et le stress, favorise la paix intérieure et augmente même la capacité à supporter la douleur. La prière sincère est un type de pleine conscience. Selon le Dr Michael Baime, directeur du Penn Program for Mindfulness, la pleine conscience modifie les connexions neuronales dans le cerveau.

Souvent, la prière sincère peut être vécue comme une méditation profonde, comme dans le cas de M. Scott McDermott (PhD), Révérend Ministre de l’Église méthodiste unie. Barbara Bradley Hagerty a été inspirée par l’expérience de M. McDermott. Elle s’est rendue dans le laboratoire d’Andrew Newberg (PhD), pour assister à la scintigraphie du cerveau du Révérend pasteur au plus fort de sa prière.

En 2016, M. Michael Ferguson (PhD), alors doctorant, s’est demandé si les différentes études sur la méditation finissent par isoler des sections similaires du cerveau. Le projet auquel il a participé a scanné les activités cérébrales de membres dévots de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours alors qu’ils « ressentent l’Esprit » au plus fort de leur prière. Les implications sont profondes. Tant de traditions spirituelles dans le monde font état d’un profond sentiment d’unité avec une source transcendante, souvent accompagné d’une disposition accrue à la charité.
Regarder la suite
Toutes les parties  (1/2)
Regarder la suite
Vivre mieux  2 / 29
1
2023-01-18
12399 Vues
24
2019-09-25
3715 Vues
25
2019-08-14
4685 Vues
26
2019-04-06
5521 Vues
27
2018-04-18
4535 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Prompt
OK
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android