Chercher
langue
  • Toutes les langues
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
  • Toutes les langues
  • English
  • 正體中文
  • 简体中文
  • Deutsch
  • Español
  • Français
  • Magyar
  • 日本語
  • 한국어
  • Монгол хэл
  • Âu Lạc
  • български
  • bahasa Melayu
  • فارسی
  • Português
  • Română
  • Bahasa Indonesia
  • ไทย
  • العربية
  • čeština
  • ਪੰਜਾਬੀ
  • русский
  • తెలుగు లిపి
  • हिन्दी
  • polski
  • italiano
  • Wikang Tagalog
  • Українська Мова
À suivre
 

Nouvelles d'exception / Flash info

Travaillez ensemble au cours des dernières heures du monde

2021-09-05
Détails
Télécharger Docx
Lire la suite

Au cours d’appels téléphoniques liés au travail avec un membre de l’équipe de Supreme Master Television, les 29 et 30 août, Maître a volontiers répondu à certaines questions concernant la situation en Afghanistan, avec de nouvelles réflexions et conseils pour les talibans et le gouvernement des États-Unis. A également été abordé le sujet de l’état périlleux actuel de notre monde.

C’est le moment du tri. Presque comme la dernière heure – la 11e heure de l’humanité. Les scientifiques ne cessent de nous le dire et j’ai sonné l’alarme toutes ces années et récemment. Mais si les humains ne changent pas, alors probablement beaucoup vont perdre la vie, et pas seulement ça, mais l’économie s’effondrera et beaucoup de choses arriveront avant que nous puissions voir le changement. Et à ce moment-là, je ne sais pas si on pourra tout recommencer à zéro pour reconstruire le monde. […]

Avec tant de maladies et de pandémies, et même les anciennes pandémies ou les anciennes maladies mortelles et les infections sont revenues, et tant de désastres partout, je pense, peut-être… Le Ciel veut se débarrasser de tous les humains. (Oh!) Ou d’autant d’humains que possible. (Oh mon Dieu.) […]

Même si certains ont déjà adopté un mode de vie plus bienveillant, comme choisir d’être végan pour réduire le karma et réduire la destruction de la planète. Mais ce n’est pas suffisant. Tout le monde doit changer. (Oui.) Et alors, la situation se renversera immédiatement. Les choses s’amélioreront immédiatement, presque. Quelques semaines. (Ouah.) […]

(Maître, […] puisque le président Joe Biden n’était pas destiné à être le président cette fois-ci, cela signifie-t-il qu’il pourrait ne pas avoir assez de mérites pour rester à ce poste ?)

Non, il n’en a pas. C’est pourquoi je ne l’appelle pas président. (Je vois.) Il n’est pas censé être à ce poste. Mais d’une certaine manière, comme le karma négatif des humains et des Américains est trop fort, ça passe outre. C’est pourquoi il ne peut prendre aucune bonne décision. Tout est opposé à ce qui est bon pour les Américains. (Oui.) […]

Même si le Président Trump ne ressemble pas à ce que les gens attendent de lui, mais il est absolument bon pour les Américains. (Oui) […] Il est censé prendre soin des Américains en ce moment. […]

Ce n’est pas que Biden. C’est juste que nous parlons de l’Amérique, mais pas mal de dirigeants n’ont pas assez de mérites pour être là. C’est pourquoi notre monde est un désastre. (Je comprends.) […]

Il (Biden) ne fait que détruire la paix. (C’est vrai.) Je veux dire pas détruire, mais endommager, et en quelque sorte redémarrer le cercle du diable, le cercle vicieux de la vengeance. (Oui.) (Ce n’est vraiment pas bon.) Terrible. Être fort n’est pas comme attendre que l’ennemi vous attaque et ensuite vous le bombardez en retour. (Non.) Ce n’est pas montrer sa force. (Non.) La force, la sagesse, c’est d’éviter que cela n’arrive, (Oui.) pour que la paix puisse être établie et nourrie. (Oui.) Donc les citoyens des deux camps ou de chaque camp peuvent jouir de leur liberté, de leur paix et construire leur vie pour eux-mêmes, leur pays, leurs enfants, et la prochaine génération. Ils doivent avoir la paix pour penser, pour se détendre, afin de réorganiser leur vie, (Oui.) ou construire leur vie, en paix. (Oui.) […]

(Maître, le Congrès américain devrait-il récupérer l’autorité des pouvoirs de guerre puisque M. Biden s’est montré incapable de gérer la crise afghane ?) […]

Ils pourraient faire cela s’ils pensent qu’il n’est pas assez bon. Ils devraient le renvoyer de toute façon. (Oui.) Mais je ne suis pas vraiment en faveur d’une guerre. (Oui. Je comprends.) Mais je ne peux pas non plus leur conseiller de ne rien faire. Je ne suis pas en mesure de le faire. Mais la guerre engendrera toujours encore plus de guerre. (Oui, Maître.) Ils auraient dû prendre le pouvoir avant. Pas maintenant, les choses sont déjà arrivées. (Oui.) Prendre le relais avant, pour accélérer le processus de secours avant le retrait de tous les équipements et du personnel et des soldats et tout cela. (Oui.) Comme ça, en ce moment, des milliards de dollars d’équipement sont abandonnés en Afghanistan. (Oui.) (Donc c’est trop tard.) Trop tard, oui, oui. […]

La guerre n’est jamais bonne, de toute façon. (C’est vrai. Jamais.) Parce que la guerre détruit beaucoup de choses. Elle détruit le pays, détruit la vie des gens, détruit la paix, détruit l’économie, détruit même la sécurité des gens, détruit les cultures, (Oui.) l’agriculture et tout ça. Elle engendre des famines. […]

Peu importe l’idéologie ou qui gagne, qui perd, c’est dévastateur pour les gens partout, dans ce pays et se répercutant sur celui d’à côté, les pays voisins, et dans le monde en général aussi. (Oui. Vrai.) Très difficile. Il est préférable d’éviter la guerre à tout prix. […] L’option de la guerre ne devrait jamais être une priorité. […]

Mais c’est ce que je craignais, que les généraux et les commandants de l’armée et tout le Congrès, tout le Sénat, prennent le dessus. S’ils sont très en colère, s’ils souffrent et se sentent humiliés par les talibans ou par toute autre organisation, (Je vois.) ils pourraient prendre l’affaire en main. Et l’alliance européenne pourraient aussi prendre les choses en main, (Oui.) s’ils se sentent trop frustrés, et trop affligés, trop de grief. Ou trop en colère si le gouvernement ou n’importe quel gouvernement, ou que les talibans maltraitent les membres féminins de leur société et abusent des petites filles comme ça. Mon Dieu ! (Mon Dieu !) Terrible. C’est mal, au-delà de la malfaisance. (Ça l’est, oui.) Au-delà de tout concept non civilisé. […]

Tu vois, les talibans disent que les femmes devraient rester à la maison parce que leurs soldats n’ont pas été formés pour respecter les femmes. Mon Dieu. […]

Si les chefs talibans, même s’ils ne le veulent pas, mais leurs soldats vont de maison en maison et harcèlent les gens comme ça et ils ne les disciplinent pas, alors je ne pense pas qu’aucun pays européen ou américain veuille même travailler avec eux. À moins qu’ils ne fassent d’abord preuve de bonne volonté. (Oui.) Discipline. Parce que si vous ne pouvez pas discipliner vos propres soldats aux côtés desquels vous avez combattu ou du moins leur enseigner pendant toutes ces décennies, alors comment pouvez-vous gouverner une nation ? (C’est vrai.) Quel genre de nation est-ce pour devoir subir de telles atrocités, brutalité, comportement immoral de son propre peuple comme ça ? Comment survivent-ils ? (Oui.) […] Donc je ne sais pas si un pays coopérerait vraiment avec les talibans s’ils ne montrent pas leur meilleur côté. Et vite. (Oui, Maître.) Le pays est déjà en proie à la douleur et à la souffrance et perd la confiance internationale, et s’ils ne font pas demi-tour bientôt, je ne sais pas s’ils peuvent même garder leur pouvoir ou pays. (Oui. Je suis d’accord.) Parce que les gouvernements internationaux ou les armées, ils pourraient ne pas être en mesure de le supporter, même s’ils veulent la paix. (Oui.) Ils pourraient ne pas être en mesure de supporter de voir les femmes et les enfants être maltraités comme ça. (Oui. Bien sûr.) […]

Donc si les talibans ne montrent pas un meilleur côté, ne traitent pas leurs citoyens, surtout les femmes et les enfants, avec un comportement normal, ne demande plus rien d’autre. (Oui, oui.)

Traitez-les simplement comme tout le monde dans la société occidentale. Avec un respect normal et la paix pour les laisser vivre leur vie. Ce que toutes les femmes veulent et que tous les autres citoyens veulent, c’est juste vivre une vie normale, (Exactement, oui.) avoir la paix et aller travailler, et rentrer à la maison avec l’accueil chaleureux d’un famille. (Oui.) Famille harmonieuse. Et élever leurs enfants pour qu’ils soient de bons citoyens, pour contribuer au pays et au monde. C’est tout ce qu’ils veulent. Ils ne veulent rien de plus du gouvernement. Le gouvernement n’a même pas à leur donner quoi que ce soit. Laissez-les tranquilles (Oui.) pour survivre, pour vivre.

Et maintenant, notre monde semble toucher à sa fin, avec tant de catastrophes, les unes après les autres sans arrêt, et la pandémie et le virus, les variants les uns après les autres continuent d’affluer. L’un est pire que les autres. Maintenant, il existe des variants qui rejettent même la vaccination même. (Oh, oui.) Cela prendra un peu plus de temps pour en développer un nouveau. Et puis en attendant, ils auront de nouveaux variants, encore pire. (Oui.) Ainsi, on peut chasser les virus pour toujours.

Alors le monde entier est en proie au désastre et à la mort en ce moment. Et alors que le monde est dans une telle situation, penser encore à faire la guerre, et à bombarder des gens sans armes, à bombarder des innocents et des gens sans défense comme ça, c’est plus que méprisable. (Oui. C’est plus que ça.)

Et donc, j’espère que la communauté internationale, y compris les talibans et de nombreux autres pays musulmans, travailleront ensemble, trouveront quelque chose, pour laisser les gens, les gens ordinaires, les pauvres gens, avoir un peu d’espace pour respirer, au moins. (Oui, c’est vrai.) Laissez-les tranquilles pour gérer leur vie, leur famille, […] ils vont travailler, paient des impôts. C’est tout ce dont ils ont besoin. (Oui.) […]

Les gouvernements sont les employés (Oui.) du peuple, parce que le peuple paie des impôts pour le maintenir en poste. Alors je ne sais pas pourquoi un gouvernement oserait, ou n’importe quelle armée oserait aller les harceler. C’est à l’envers. […]

(Il y a des rapports disant que l’administration Biden a donné les noms d’Américains et d’alliés américains aux talibans. Maître, devraient-ils encore coopérer avec les talibans après les attaques meurtrières qui se sont produites récemment ?) Mon Dieu. C’est un tabou. […]

Donner votre propre peuple, donner une liste de noms, la donner au soi-disant ennemi, un ancien ennemi. (Oui.) Cela prend du temps de travailler avec eux pour savoir s’ils sont sincères et pacifiques. (Oui.) Entre les États-Unis et les talibans, et aussi entre les talibans et leur propre peuple. On ne sait pas. Les Américains ne le savent pas encore.

Donc, donner une liste comme ça, c’est mettre en danger la vie des militaires américains là-bas. Et aussi leurs familles, et leurs parents et amis. Il est si facile de les trouver. (Oui.) Et alors cela pourrait devenir une liste noire pour massacrer, tuer ou assassiner. (Oui, Maître.) Ou mettre en prison, quoi qu’ils puissent faire. C’est si facile. (C’est vrai.) Et puis maintenant, il y a eu une attaque contre eux comme ça. (Oui.) Je ne sais pas comment ils vont gérer ça.

Sous Biden tout pourrait arriver. Toute chose illogique, une chose dangereuse pourrait arriver. Pas à lui. À son peuple, aux américains qui exposent leur vie dans des situations dangereuses pour aider les autres. […] Et maintenant il a donné la liste des noms des Américains et des alliés afghans. Le rendant si facile. Peut-être que les talibans ne veulent pas les tuer. Mais peut-être qu’ils ont divulgué l’information à une autre soi-disant organisation terroriste, c’est ainsi que la bombe a eu lieu. (Oh, c’est vrai.) (Oui, Maître.) […]

Tu vois, maintenant, l’Amérique a fait en sorte qu’il y ait la guerre entre eux et ISIS, (C’est vrai.) et entre ISIS et les talibans aussi. (Oui.) Et entre l’Amérique et les talibans aussi, car les talibans condamnent maintenant la frappe de drones de l’Amérique.

Les Américains menaient une frappe de drone pour venger le bombardement de l’aéroport de Kaboul. (Oui.) Et puis maintenant, des talibans sont également morts dans cette attaque. Et avant cela, ils ont dit qu’ils avaient juré de traquer et de se venger d’ISIS-K pour cela. (Oui, oui.) Et puis les Américains ont fait de même. (Oh, oui.) Ils ont aussi juré de venger le mal. […]

Les deux ont juré de faire la même chose, mais maintenant les Américains l’ont fait et les talibans les ont condamnés. (Oui, je vois.) C’est tellement drôle. C’est vraiment drôle. Maintenant, au moins trois groupes deviennent donc ennemis à présent. L’État islamique et les talibans sont devenus les ennemis de l’Amérique. (C’est pire qu’avant.) Avant cela, les talibans étaient l’ennemi d’ISIS et avaient juré de les trouver et de les punir. Tu vois ce que je dis ? (Oui.)

D’abord, on laisse quelqu’un tuer, et ensuite on trouve une excuse pour se venger. Et ensuite ils vous vengent en retour. L’Amérique se venge, les talibans ou qui que ce soit se venge, et le cercle ne se termine jamais. (Exact.) Le cycle ou le cercle du diable ne se termine jamais. (C’est vrai.) Le Bouddha et Jésus ont toujours insisté sur ce point : Il faut couper le cycle de la vengeance.

Il faut pardonner, devenir amis, sinon ça ne finira jamais. Le cycle ne se termine pas qu’ici, mais aussi après la vie, en enfer, il ne se terminera pas. (Oui.) Les gens souffriront, les coupables souffriront plus, plus, plus, plus, plus, plus, plus, pour toujours en enfer aussi. Ce n’est pas seulement pour cette vie que nous devons nous inquiéter. (Oui, je comprends.) C’est donc un problème vraiment, grave, très, très sérieux et grave avec la vengeance. (Oui.) C’est pourquoi Dieu a dit : « La vengeance m’appartient. » (Oui.) Le Bouddha a mis l’accent sur la paix. (Oui.) Toutes les bonnes religions ont mis l’accent sur cela. [...]

Je prie pour que le monde se réveille, surtout ces soi-disant dirigeants. Il leur suffira de se réveiller, de se consacrer réellement au bien de leurs concitoyens ou de leurs sujets, et de ne pas penser à leur pouvoir, à leur gloire, à leur gain, à leurs objectifs égoïstes et sanglants. (Oui.) Pourquoi vouloir conquérir un monde ? Je te le dis, c’est la fin du monde. Les signes de fin sont partout. Si nous ne nous réveillons pas, nous n’aurons plus de monde où vivre, plus de planète où rester. (Oui.) Sans parler de se battre entre nous pour un siège à la présidence, au palais du Premier ministre, au parlement ou au sénat, peu importe. (Exactement.) Ou une terre ou un pays. [...]

Ok, mon amour. Mes bons vœux à vous tous, les travailleurs en interne et externe pour Supreme Master Television et tous les initiés. Restez en sécurité, restez en bonne santé, priez Dieu. Soyez humbles, soyez reconnaissants pour votre vie, votre santé et votre sécurité. Que les Cieux, que Dieu, qu’Allah soient avec vous. Amen. (Amen, Maître. Merci.) Puisse notre monde avoir la paix et avoir une politique végane.

Le temps est maintenant venu pour les dirigeants et les citoyens d’appliquer nos plus hautes vertus, en éliminant tous les obstacles qui s’opposent à la miséricorde et mettent en danger la vie sur notre planète. Prions et saisissons la chance, pendant que nous l’avons encore aujourd’hui, de nous unir et de construire héroïquement un monde végan et pacifique, car la vie de nos enfants en dépend.

Avec la plus grande gratitude envers le Très Bienveillant Maître, qu’Elle soit toujours dans le soutien affectueux de tous les Dieusses, tandis que Ses messages courageux nous poussent à exiger le triomphe du bien !

Pour entendre ce que Maître Suprême Ching Hai a à dire de plus sur la façon dont la communauté internationale devrait répondre aux talibans, veuillez regarder Entre Maître et disciples, le mercredi 15 septembre.

Regarder la suite
Vidéos récentes
2023-09-25
2 Vues
2023-09-24
607 Vues
42:34

De quoi ce monde est fait

2023-09-23   8539 Vues
2023-09-23
8539 Vues
40:04

Nouvelles d'exception

2023-09-23   48 Vues
2023-09-23
48 Vues
6:52

Wildfire Relief Aid in Hawaii, USA

2023-09-22   406 Vues
2023-09-22
406 Vues
Partager
Partager avec
Intégré
Démarrer à
Télécharger
Mobile
Mobile
iPhone
Android
Regarder dans le navigateur mobile
GO
GO
Appli
Scannez le code QR
ou choisissez le bon système à télécharger.
iPhone
Android